Pourquoi Facebook craint pour le marketing

Pourquoi FB est mauvais pour le marketing digital ?

Vous pourriez être légèrement surpris – voire choqué – par le titre de cet article. Surtout si l’on considère qu’à peu près tous les “gourous du marketing” de la planète vous disent qu’il faut absolument investir massivement dans la promotion de votre entreprise sur Facebook de nos jours. devenir-cm-weebly.com

Mais laissez-moi vous assurer…. Je ne l’ai pas inclus pour la valeur de choc.

Vous ne lirez pas non plus la fin de cet article pour trouver que, “surprise !

Facebook ne craint pas pour les propriétaires de petites entreprises.

Non.

Facebook craint vraiment.

Et je vais vous donner 4 raisons pour lesquelles. Et je soutiendrai mes raisons avec des données réelles et vérifiables. Pour que vous puissiez vérifier par vous-même.

1. vous n’atteignez pas vos fans !
Depuis que Facebook est devenue une société cotée en bourse et qu’elle doit rendre des comptes à ses actionnaires, le nombre de fans de votre entreprise qui voient vos messages et vos mises à jour a chuté.

Auparavant, environ 16 % des fans les voyaient.

Maintenant, 2-6%, c’est plus comme la norme, et certains experts affirment qu’environ 2,5% est le maximum auquel on peut s’attendre.

Essentiellement, cela signifie que pour chaque tranche de 100 fans que vous ajoutez à la page Facebook de votre entreprise, il est probable que seulement 2 – et au plus 6 – seront exposés à l’une de vos mises à jour.

Oui, vous avez bien lu ; 2 à 6. Sur 100 fans.

En d’autres termes, 94 à 98 des 100 personnes que vous arrivez à “J’aime” votre page ne recevront pas de notifications de votre nouveau contenu.

Alors…. rappelez-moi. Pourquoi tu t’ennuyais encore avec ça ?

organic_reach
La portée organique fait référence au pourcentage de votre base de fans à laquelle vous pouvez vous attendre à ce que vos mises à jour soient exposées… gratuitement.

2. En général, les fans ne semblent pas s’engager avec les marques et les entreprises.
Un récent rapport de recherche, “Social Relationship Strategies that Work”, publié par le géant de la recherche en ligne Forrester Research, indique que seulement 2% des adeptes des grandes marques ont été exposés à leur contenu sur Twitter et Facebook, et un pourcentage encore plus faible – un minuscule .07% – s’y sont réellement engagés.

Et cela inclut même les postes qui sont promus par l’entreprise – des postes qui étaient annoncés aux fans !

Nate Elliott, vice-président et analyste principal chez Forrester, a fait une recommandation très claire aux propriétaires d’entreprises sur la base des conclusions de l’étude…..

Cessez de faire de Facebook le centre de vos efforts de marketing relationnel.

Je dois souligner ici, qu’il ne dit pas, “stop altogther”. Il est clair que la plupart des entreprises ont probablement besoin d’être sur Facebook.

Mais votre investissement dans la plate-forme doit refléter les résultats que vous en tirerez.

On en reparlera dans quelques instants !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *